MULTIPLICATION D’ UNE COLONNE PAR UN NOMBRE CONSTANT

MULTIPLICATION D’ UNE COLONNE PAR UN NOMBRE CONSTANT

Dans cet article, nous allons voir ensemble en détail, comment Multiplier une colonne de nombres par un nombre constant. Tout comme l’addition des cellules dans Excel, la multiplication est aisée.Désormais, cela ne sera plus qu’un jeu d’enfant pour vous.

Multiplication d'une colonne de nombres par un nombre constant
Multiplication d’une colonne de nombres par un nombre constant

Énonce de la multiplication

Supposons que vous avez besoin de multiplier chaque cellule d’une colonne de sept nombres par un nombre contenu dans une autre cellule. Dans cet exemple, le nombre par qui vous voulez multiplier est 3, contenu dans la cellule C2.

Multiplication en deux étapes

Étape 1 :

 Saisissez =A2*$B$2 dans une nouvelle colonne de votre feuille de calcul (l’exemple ci-dessus utilise la colonne D). N’oubliez pas d’inclure un symbole $ avant B et avant le 2 dans la formule, puis appuyez sur Entrée.

Étape 2 :

Faites glisser la formule vers le bas vers les autres cellules de la colonne.

Note:

  • L’utilisation de symboles $ indique à Excel que la référence à B2 est « absolue ». Ce qui signifie que lorsque vous copiez la formule dans une autre cellule, la référence sera toujours à la cellule B2. Si vous n’avez pas utilisé les symboles $ dans la formule et que vous avez fait glissé la formule vers le bas vers la cellule B3, Excel changerait la formule en =A3*C3. Ce qui ne fonctionnerait pas, car il n’y a pas de valeur dans B3.
  • Dans Excel 2016 pour Windows, les cellules sont remplies automatiquement.

Désormais, vous savez effectuer la multiplication d’une colonne par un nombre constant. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire si l’article vous a aidé ou si vous avec des suggestions. Si vous avez des thèmes particuliers qui vous crées des difficultés, nous y apporterons des solutions avec plaisir.

Rendez-vous dans notre prochain article pour plus d’astuces pour se sortir des petites situations inconfortables en informatique et dans le cas d’espèce, avec Excel.

COMMENT FAIRE LA SOUSTRACTION DES CELLULES DANS EXCEL?

COMMENT FAIRE LA SOUSTRACTION DES CELLULES DANS EXCEL?

Dans cet article nous allons voir en détail comment faire la soustraction des cellules dans Microsoft Excel, ainsi que les différentes soustractions possibles et comment les effectuer. Tout au long de notre exposition, nous allons nous attarder sur les spécificités à savoir :

  • La Soustraction des cellules dans Microsoft Excel
  • La soustraction de plusieurs cellules d’une cellule dans Excel
  • La formule de soustraction dans Excel (formule moins)
  • La soustraction des colonnes dans Microsoft Excel
  • La soustraction du même nombre d’une colonne de chiffre
  • La soustraction des pourcentages dans Microsoft Excel
  • La soustraction des dates dans Microsoft Excel
  • La soustraction du temps dans Microsoft Excel
  • La soustraction matricielle dans Microsoft Excel
  • La soustraction d’une liste dans une autre dans Microsoft Excel
  • Bonus

La Soustraction des cellules dans Microsoft Excel

Pour effectuer une opération de soustraction d’une cellule à une autre, vous pouvez user de la formule moins, mais vous devez fournir des références de cellule au lieu de nombres réels :

Démonstration de la soustraction des cellules

= cellule_4 – cellule_5

Par exemple, pour soustraire le nombre en D2 du nombre en C2, utilisez cette formule :

= C2-D2

Vous n’avez pas obligatoirement besoin de saisir manuellement les références des cellules, vous pouvez les ajouter rapidement à la formule en sélectionnant les cellules correspondantes. Voici comment faire:

  • Dans la cellule dans laquelle vous souhaitez afficher la différence, tapez le signe égal (=) pour commencer votre formule.
  • Cliquez sur la cellule contenant le nombre auquel un autre nombre doit être soustrait. Sa référence sera automatiquement ajoutée à la formule (C2).
  • Tapez un signe moins (-).
  • Cliquez sur la cellule contenant une soustraction (un nombre à soustraire) pour ajouter sa référence à la formule (D2).
  • Appuyez sur la touche Entrée pour compléter votre formule.

Et vous aurez un résultat similaire à celui-ci :

Soustraction des cellules
Opération de soustraction des cellules

Et le résultat s’affichera une fois que vous aurez appuyé sur la touche  « ENTER ».

Résultat de la soustraction des cellules
Résultat de la soustraction des cellules

La soustraction de plusieurs cellules d’une cellule dans Excel

Pour soustraire plusieurs cellules de la même cellule, vous pouvez utiliser l’une des méthodes suivantes.

Méthode 1 : L’opérateur de soustraction des cellules par le signe moins (-)

Tapez simplement plusieurs références de cellules séparées par un signe moins, comme nous le faisions lors de la soustraction de plusieurs nombres.

Démonstration:

Pour soustraire les cellules de D2 à D8 de D1, construisez une formule de la manière suivante : = D1-D2-D3-D4-D5-D6-D7-D8

Démonstration de la soustraction de plusieurs cellules
Démonstration de la soustraction de plusieurs cellules

Méthode 2: La soustraction par la fonction « SOMME »

Pour rendre votre formule plus compacte, additionnez les sous-calculs (D2: D8) à l’aide de la fonction SOMME, puis soustrayez la somme du minimum (D1):

= D1-SOMME(D2: D8)

La soustraction par la fonction SOMME
La soustraction par la fonction SOMME

Méthode 3: La somme des nombres négatifs

Comme on s’en ravissait si bien généralement en mathématiques, soustraire un nombre négatif équivaut à l’ajouter. Donc, faites tous les nombres que vous voulez soustraire négatifs (pour cela, tapez simplement un signe moins avant un nombre), puis utilisez la fonction SOMME pour additionner les nombres négatifs :

= SOMME (D1:D8)

La somme des nombres négatifs
La somme des nombres négatifs

La formule de soustraction dans Excel (formule moins)

Par souci de clarté, la fonction SOUSTRAIRE dans Excel n’existe pas. Pour effectuer une opération de soustraction simple, utilisez le signe moins (-).

La formule de soustraction dans Excel à la base est aussi simple que cela paraît: = nombre1-nombre2

Démonstration de la formule de soustraction :

 Pour soustraire 400 à 1000, écrivez l’équation ci-dessous et obtenez 600 comme résultat :

= 1000-400

Pour entrer la formule dans votre feuille de calcul, procédez comme suit :

  • Dans une cellule où vous souhaitez que le résultat apparaisse, tapez le signe d’égalité (=).
  • Tapez le premier numéro suivi du signe moins suivi du deuxième nombre.
  • Complétez la formule en appuyant sur la touche « Entrée ».
Formule de soustraction
Formule de soustraction
Résultat après application de la formule de soustraction
Résultat après application de la formule de soustraction

Tout comme en mathématiques, vous pouvez effectuer plusieurs opérations arithmétiques dans une même formule.

Par exemple, pour soustraire quelques nombres à 1000, tapez tous ces nombres séparés par un signe moins (-) : = 1000-300-100-400

Utilisez les parenthèses pour indiquer quelle partie de la formule doit être calculée en premier.

Démonstration de la soustraction par la Formule

= (1000-300) / (600-100)

La capture d’écran ci-dessous montre quelques formules supplémentaires pour soustraire des nombres dans Excel.

La soustraction par Formules spécifiques
La soustraction par Formules spécifiques

La soustraction des colonnes dans Microsoft Excel

La soustraction de deux (2) colonnes ligne par ligne s’effectue en écrivant une formule moins pour la cellule la plus haute, puis en faisant glisser la poignée de recopie ou double-cliquez sur le signe plus pour copier la formule dans toute la colonne.

Démonstration de la soustraction des colonnes :

En voulant soustraire les nombres de la colonne C des nombres de la colonne B, en commençant par la ligne 2, on effectue simplement :

= B2-C2

En raison de l’utilisation de références de cellules relatives, la formule s’ajustera correctement pour chaque ligne :

Étape 1: Soustraction des colonnes
Étape 1: Soustraction des colonnes
Étape 2: Soustraction des colonnes
Étape 2: Soustraction des colonnes

La soustraction du même nombre d’une colonne de chiffre

Pour réaliser la soustraction d’un nombre d’une plage de cellules, entrez ce nombre dans une cellule (F1 dans cette esquisse) et soustrayez la cellule F1 de la première cellule de la plage :

= B2- $F1$

Le point clé est de verrouiller la référence de la cellule à soustraire avec le signe $. Cela crée une référence de cellule absolue qui ne change pas, peu importe où la formule est copiée. La première référence (B2) n’est pas verrouillée, elle change donc pour chaque ligne.

En conséquence, dans la cellule C3, vous aurez la formule = B3 – $F$1; dans la cellule C4, la formule deviendra = B4- $F$1, et ainsi de suite :

Soustraction des cellules du même nombre d'une colonne de chiffre 2
Soustraction du même nombre d’une colonne de chiffre 2

Si la conception de votre feuille de calcul ne permet pas à une cellule supplémentaire d’adapter le nombre à soustraire, rien ne vous empêche de coder en dur directement dans la formule :

= B2-150

La soustraction des des cellules pour les pourcentages dans Microsoft Excel

Si vous souhaitez simplement soustraire un pourcentage d’un autre, la formule moins est déjà familière et fonctionnera à merveille.

Démonstration de la soustraction des pourcentages:

= 100% -30%

Soustraction des cellules de pourcentage
Soustraction de pourcentage

Ou, vous pouvez entrer les pourcentages dans des cellules individuelles et soustraire ces cellules :

= A2-B2

Soustraction des cellules de pourcentage dans les cellules individuelles
Soustraction de pourcentage dans les cellules individuelles

Si vous souhaitez soustraire le pourcentage d’un nombre, c’est-à-dire le réduire en pourcentage, utilisez la formule suivante :

= Nombre * (1 -%)

Par exemple, voici comment vous pouvez réduire le nombre en A2 de 30%:

= A2 * (1-30%)

Soustraction des cellules de pourcentage d'un nombre
Soustraction de pourcentage d’un nombre

Vous pouvez également entrer le pourcentage dans une cellule individuelle (par exemple, B2) et vous y référer en utilisant une référence absolue:

= A2 * (1- $B$2)

La soustraction des des cellules pour les dates dans Microsoft Excel

Le moyen le plus simple de soustraire des dates dans Excel consiste à les entrer dans des cellules individuelles et à soustraire une cellule de l’autre :

= Date de fin – Date de début

Soustraction des cellules de dates
Soustraction des dates

Vous pouvez également fournir des dates directement dans votre formule à l’aide de la fonction DATE ou DATEVAL.

Démonstration directe :

=DATE (2019 ;2 ;1) -DATE (2019;1 ;1)

=DATEVAL(“01/02/2019”) – DATEVAL(“01/01/2019”)

La soustraction des cellules pour le temps dans Microsoft Excel

La formule de soustraction de temps dans Excel est construite de la même manière :

= Heure du début-heure du début

Démonstration de la soustraction des cellules du temps

Pour obtenir la différence entre les temps en A2 et B2, utilisez la formule suivante : =B2-A2

Pour que le résultat s’affiche correctement, assure-vous d’appliquer le format Heure à la cellule de formule :

Soustraction des cellules du temps
Soustraction du temps

Vous pouvez obtenir le même résultat en fournissant les valeurs de temps directement dans la formule. Pour qu’Excel comprenne correctement les horaires, utilisez la fonction TEMPSVAL :

=TEMPSVAL(“16:30”)-TEMPSVAL(“12:00”)

La soustraction matricielle dans Microsoft Excel

Si nous supposons que vous avez deux ensembles de valeurs (matrices) dont vous envisagez soustraire les éléments correspondants des ensembles, comme indiqué dans la capture d’écran ci-dessous :

Soustraction Matricielle
Soustraction Matricielle

Pour le faire avec une seule et simple formule, vous pouvez procéder comme suite en utilisant la formule suivante :

  • Sélectionnez une plage de cellules vides ayant le même nombre de lignes et de colonnes que vos matrices.
  • Dans la plage sélectionnée ou dans la barre de formule, tapez la formule de soustraction de matrice : =(A2:C4) – (E2:G4)
  • Appuyez sur « Ctrl + Shift + Entrée » pour en faire une formule matricielle.

Les résultats de la soustraction apparaîtront dans la plage sélectionnée. Si vous cliquez sur une cellule du tableau résultant et regardez la barre de formule, vous verrez que la formule est entourée de {accolades}, ce qui est une indication visuelle des formules de tableau dans Excel :

Formule de la Soustraction Matricielle
Formule de la Soustraction Matricielle

Dans la mesure où vous n’aimez pas utiliser ou vous ne vous sentez pas à l’aise avec les formules matricielles dans vos feuilles de calcul, vous pouvez alors insérer une formule de soustraction normale dans la cellule la plus à gauche et la copier vers la droite et vers le bas pour autant de cellules que vos matrices comportent des lignes et des colonnes.

Dans cet exemple, nous pourrions mettre la formule ci-dessous dans C7 et la faire glisser vers les 2 colonnes et les 2 lignes qui la suivent :

= A2-E2

En raison de l’utilisation de références de cellules relatives (sans le signe $), la formule sera ajustée en fonction de la position relative de la colonne et de la ligne où elle est copiée :

Étape 1

Autre variante de la soustraction matricielle

Étape 2

Résultat de la soustraction matricielle

Étape 3

Résultat de la Soustraction Matricielle
Résultat de la Soustraction Matricielle

Étape 4

Résultat final de la Soustraction Matricielle
Résultat final de la Soustraction Matricielle

La soustraction d’une liste dans une autre dans Microsoft Excel

Admettons un instant que vous avez deux listes de valeurs de texte dans des colonnes différentes, une liste plus petite étant un sous-ensemble d’une liste plus grande. La question qui se pose est la suivante : comment supprimer des éléments de la liste plus petite de la liste plus grande ?

Mathématiquement, la tâche consiste à soustraire la plus petite liste de la plus grande :

Plus grande liste : {“A”, “B”, “C”, “D”}

Petite liste : {“A”, “C”}

Résultat : {“A”, “D”}

En termes d’Excel, nous devons comparer deux listes pour des valeurs uniques, c’est-à-dire rechercher les valeurs qui apparaissent uniquement dans la liste la plus grande. Pour cela, utilisez la formule suivante pour faire la comparaison :

=SI(NB.SI($B:$B; $A2) = 0; “Unique”; “”)

Où A2 est la première cellule de la liste la plus grande et B la colonne contenant la liste la plus petite.

En conséquence, les valeurs uniques de la liste plus longue sont étiquetées en conséquence :

Soustraction d'une liste dans une autre
Soustraction d’une liste dans une autre

Bonus

A présent, vous pouvez désormais filtrer les valeurs uniques et les copier où vous voulez.

Tout comme l’addition des cellules dans Excel, vous voyez au bout du compte que même la soustraction dans ses différents contours est chose aisée avec Microsoft Excel. Bien-sûr, vous pouvez retrouver ceci sous la version vidéo en suivant notre formation sur Excel. Pour ceux qui aimeraient en savoir d’avantage sur l’historique de Microsoft Excel, tout est à votre disposition.

Sans oublier la dernière version de Microsoft Excel et ses aléas,  faites plaisir à vos regards et savourez nos précédents articles.

Tuto Excel : COMMENT ADDITIONNER PLUSIEURS CELLULES

Tuto Excel : COMMENT ADDITIONNER PLUSIEURS CELLULES

Aujourd’hui dans cet article nous allons voir en détail comment Additionner deux ou plusieurs cellules avec Microsoft Excel. Nous nous attarderons sur les points suivants :

  • L’addition des cellules
  • Le bonus sur les additions

L’addition des cellules

Usage de la Somme automatique

Dans le processus d’addition d’une ligne ou une colonne de nombres, Microsoft Excel est l’idéal pour vous permettre de réaliser vos opérations d’addition. Ces opérations mathématiques sont pour lui un vrai jeu d’enfant. Il vous suffit donc de  sélectionner une cellule en regard des nombres à additionner, puis de cliquer sur Somme automatique dans l’onglet Accueil, appuyez sur Entrée, et vous y êtes !

Image de la SOMME dan l'onglet Accueil
Image de la SOMME dans l’onglet Accueil

En cliquant sur la touche Somme automatique, Excel entre automatiquement une formule (qui utilise la fonction SOMME) pour additionner les nombres. Il ne vous reste plus qu’à suivre cette démarche si vous désirez additionner vos chiffres ou vos nombre avec le tableur.

Voici un exemple. Pour additionner les chiffres de janvier dans ce budget de loisirs, sélectionnez la cellule B7, qui est la cellule immédiatement en dessous de la colonne de nombres. Ensuite, cliquez sur Somme automatique. Une formule apparaît dans la cellule B7 et Excel met en surbrillance les cellules dont vous calculez le total.

Additionner plusieurs cellules
Exemple d’addition des cellules

Pour afficher le résultat (95,94) dans la cellule B7, il vous suffit d’appuyer sur la touche « Entrée ». Vous pouvez également afficher la formule dans la barre de formule en haut de la fenêtre Excel.

Obtenir le résultat du calcul
Obtenir le résultat du calcul

Le bonus sur les additions

Additionner une colonne de nombres

Pour additionner une colonne de nombres, sélectionnez la cellule directement en dessous du dernier nombre de la colonne. Pour additionner une ligne de nombres, sélectionnez la cellule directement à droite.

Emplacement de la touche SOMME

Somme automatique se trouve à deux endroits : Accueil > Somme automatique et Formules > Somme automatique.

Reproduire automatiquement une formule

Une fois que vous créez une formule, vous pouvez la copier vers d’autres cellules, au lieu de la retaper à plusieurs reprises. Par exemple, si vous copiez la formule de la cellule B7 vers la cellule C7, la formule dans C7 s’adapte automatiquement au nouvel emplacement et calcule les nombres dans C3:C6 ou Cx : Cy.

La SOMME automatique pour plusieurs cellules

Vous pouvez également utiliser Somme automatique dans plusieurs cellules à la fois. Par exemple, vous pouvez mettre en surbrillance à la fois les cellules B7 et C7, cliquer sur Somme automatique et additionner les deux colonnes simultanément.

Addition à partir d’une formule

Vous pouvez également additionner des nombres en créant une simple formule

TOUT SUR MICROSOFT EXCEL 2019

TOUT SUR MICROSOFT EXCEL 2019

Logo de Microsoft Excel 2019
Logo de Microsoft Excel 2019

La récente version de Microsft Excel parue le 29 Septembre 2018, en même temps que la version Office 2019 au grand public fera l’objet de notre article. Nous allons donc passer en revue tout sur Microsoft Excel 2019 dans ses nouvelles fonctionnalités et ses spécificités, ainsi que ses améliorations dans ses nouvelles fonctions dont nous allons tout découvrir en mettant un accent sur certains ainsi qu’il suit :

  • Les Améliorations dans ses fonctionnalités natives
  • Ses fonctionnalités d’accessibilité 
  • Amélioration aux entrées manuscrites 
  • Améliorations générales 
  • Nouvelles fonctionnalités des tableaux croisés dynamiques
  • Nouvelle fonctionnalité du Power Pivot 
  • Publication sur du Power BI

Améliorations dans ses fonctionnalités natives

MAX.SI.ENS

Cette fonction renvoie le plus grand nombre dans une plage, qui correspond à un ou plusieurs critères. Découvrez-en davantage sur la fonction MAX.SI.ENS.

SI.CONDITIONS

Vous en avez assez de taper des fonctions SI imbriquées complexes ? La fonction SI.CONDITIONS est faite pour vous et vous offre une solution. Avec cette fonction, les conditions sont testées dans l’ordre dans lequel vous les spécifiez. Si la condition est vérifiée, le résultat est renvoyé. Vous pouvez également spécifier une option de capture de tout le contenu si aucune des conditions n’est remplie. Apprenez-en davantage sur la fonction SI.CONDITIONS.

CONCAT

Cette nouvelle fonction est similaire à CONCATENER, mais bien mieux encore. Tout d’abord, elle est plus courte et plus facile à taper. Il prend également en charge les références de plages, en plus des références de cellules. En savoir plus sur CONCAT.

SI.MULTIPLE

Par cette fonction, Excel évalue une expression par rapport à une liste de valeurs et renvoie le premier résultat correspondant. Si aucun résultat ne correspond, le résultat de l’autre condition est renvoyé. Apprenez-en davantage sur la fonction SI.MULTIPLE.

MIN.SI

Cette fonctionnalité est semblable à la fonction MAX.SI, mais elle renvoie le plus petit nombre dans une plage, qui correspond à un ou plusieurs critères. Découvrez-en davantage sur la fonction MIN.SI.

JOINDRE.TEXTE

Cette fonction combine le texte de plusieurs plages, et chaque élément est séparé par un délimiteur que vous spécifiez. Rendez-vous pour plus d’informations sur la fonction JOINDRE.TEXTE.

Ses graphiques sont tous aussi spectaculaires:

Graphiques de carte

Vous pouvez créer un graphique de carte pour comparer des valeurs et afficher des catégories dans différentes régions géographiques. Utilisez ce graphique quand vos données contiennent des régions géographiques, par exemple des pays ou régions, des états, des départements ou des codes postaux.

Aperçu de l’utilisation d'une carte graphique
Aperçu de l’utilisation d’une carte graphique

Graphiques en entonnoir

Image d'un graphiques en entonnoir
Image d’un graphiques en entonnoir

Les graphiques en entonnoir représentent des valeurs au cours des différentes étapes d’un processus. Par exemple, un graphique en entonnoir peut servir à représenter le nombre de prospects commerciaux à chaque étape d’un pipeline de vente. Les valeurs doivent normalement décroître progressivement, de telle sorte que les barres ressemblent à un entonnoir.

Les fonctionnalités d’accessibilité 

Correction en un clic des problèmes d’accessibilité

Le Vérificateur d’accessibilité est plus performant que jamais grâce à une mise à jour de la prise en charge des normes internationales et à des recommandations pratiques pour rendre les documents plus accessibles.

Des sons utiles pour améliorer l’accessibilité

Des sons utiles pour améliorer l'accessibilité
Des sons utiles pour améliorer l’accessibilité

Activez les indications sonores pour vous guider lorsque que vous travaillez. Ce qui est totalement différent des anciennes versions de Microsoft Excel.

Le partage facile 

Insérer des liens récents

Image d’insertion des liens récents

Joignez aisément des liens hypertexte vers les fichiers ou sites web récents dans le cloud, et créez facilement des noms complets explicites pour les utilisateurs de lecteurs d’écran. Simplement, pour ajouter un lien vers un fichier utilisé récemment, sur l’onglet Insertion, choisissez Lien, puis sélectionnez un fichier dans la liste affichée.

Afficher et restaurer les modifications dans les classeurs partagés

Voyez rapidement qui a modifié les classeurs partagés, et restaurez facilement des versions précédentes. Pour parcourir plus d’informations, voir Afficher les versions historiques des fichiers Office. Vous pouvez aussi recevoir des cours gratuits sur Microsoft Excel ou même suivre nos formations en ligne.

Enregistrer rapidement dans des dossiers récents

Cette fonctionnalité a été très demandée par les utilisateurs Office : Accédez à Fichier > Enregistrer sous > Récents pour voir la liste des dossiers récemment consultés dans lesquels vous pouvez enregistrer.

Amélioration aux entrées manuscrites 

Office 2016 est doté de nouvelles fonctionnalités d’entrée manuscrite, ces fonctionnalités qui ne cessent de connaître des améliorations au fil du temps pour un emploi plus optimal.

Nouveaux effets d’entrée manuscrite

Nouveaux effets sur Microsoft Excel 2019
Nouveaux effets

Exprimez vos idées avec style et élégance à l’aide des nouveaux stylets métalliques et effets d’entrée manuscrite, comme Arc-en-ciel, Galaxie, Lave, Océan, Or, Argent, etc.

Crayon numérique

Super, nous avons également droit à des crayons de multiples couleurs. Alors écrivez ou notez des idées avec une nouvelle texture crayon. Il existe même des ensembles de stylos portable et personnalisables à partir desquels vous pouvez un ensemble personnel de stylos adaptés à vos besoins. Office le mémorise dans Word, Excel et PowerPoint sur tous vos appareils Windows.

Image de stylos portables et personnalisables
Image de stylos portables et personnalisables

Équations manuscrites

Image des équations manuscrites
Image des équations manuscrites
Image d'aperçu des équations manuscrites
Image d’aperçu des équations manuscrites

Nouveau bouton Revoir

Vous utilisez des entrées manuscrites dans vos feuilles de calcul ? Vous pouvez désormais relire ou rembobiner vos entrées manuscrites pour mieux comprendre leur flux. Vos collègues peuvent également les relire pour obtenir des instructions détaillées. L’option Revoir apparaît dans l’onglet Dessiner. Découvrez-la sans plus tarder.

Sélection par lasso à portée de main

Excel dispose désormais de l’outil de sélection par Bouton Sélection par lasso dans un onglet de Dessin D’Office. Lasso, un outil de forme libre permettant de sélectionner les entrées manuscrites. Faites glisser l’outil pour sélectionner une zone spécifique d’un dessin manuscrit, puis manipulez cet objet comme vous le souhaitez. Pour plus d’informations, voir Dessiner et écrire avec des entrées manuscrites dans Office.

Convertir des entrées manuscrites en formes

Dans cet onglet Dessin vous pourrez sélectionner des styles d’entrée manuscrite et de commencer à effectuer des annotations manuscrites. Avec cette mise à jour, vous pouvez toutefois convertir les annotations manuscrites en formes. Commencez par les sélectionner, puis sélectionnez Convertir en formes. Vous pouvez donc dessiner à main levée et tirer parti de l’uniformité et de la standardisation des formes graphiques dans Office. Pour en savoir plus sur l’entrée manuscrite dans Office, voir Dessiner et écrire avec des entrées manuscrites dans Office.

Exploiter le stylet Surface pour sélectionner et modifier des objets

Dans Excel, vous pouvez sélectionner une zone à l’aide d’un stylet Surface, sans même vous servir de l’outil de sélection accessible dans le ruban. Il suffit d’appuyer simplement sur le bouton du stylet, puis détourez la sélection avec le stylet. Vous pouvez ensuite utiliser celui-ci pour déplacer, redimensionner ou faire pivoter l’objet manuscrit. Pour plus d’informations, voir Dessiner et écrire avec des entrées manuscrites dans Office.

Améliorations générales

Sélection de précision

Vous avez déjà maladroitement sélectionné trop de cellules ou les mauvaises cellules ? Vous pouvez désormais désélectionner les cellules superflues sans avoir à recommencer depuis le début.

Saisie semi-automatique améliorée

L’utilisation de la saisie semi-automatique Excel est devenue plus simple. En aperçu, supposons que vous voulez utiliser la fonction NB.HEURES.OUVRES, mais que vous ne vous souvenez pas comment celle-ci s’écrit. Si vous entrez simplement =HEURES, le menu de saisie semi-automatique indique toutes les fonctions contenant le mot « HEURES », notamment NB.HEURES.OUVRES. Auparavant, vous deviez entrer le nom exact de la fonction.

Nouveaux thèmes

Vous pouvez désormais appliquer trois thèmes Office : Couleur, Gris foncé et Blanc. Pour accéder à ces thèmes, accédez à Fichier >Options > Général, puis cliquez sur le menu déroulant en regard de Thème Office.

Thème Noir: Le thème Office au contraste le plus élevé jamais proposé est disponible. Pour modifier votre thème Office, accédez à Fichier > Compte, puis cliquez sur le menu déroulant en regard de Thème Office. Le thème que vous sélectionnez est utilisé dans toutes vos applications Office. Pour en savoir plus sur les thèmes Office, voir Modifier l’apparence d’Office pour Windows avec les thèmes Office.

Aucun avertissement lors de l’enregistrement au format CSV

Vous vous souvenez de ce message d’avertissement ? « Ce fichier peut contenir des fonctionnalités qui ne sont pas compatibles avec CSV… » Vous l’aviez demandé. Nous n’afficherons plus ce message lors de l’enregistrement d’un fichier CSV.

Protection contre la perte de données dans Excel

La protection contre la perte de données (DLP) est une fonctionnalité d’entreprise extrêmement utile et appréciée dans Outlook. Elle est introduite dans Excel pour permettre l’analyse en temps réel du contenu sur la base d’un ensemble de stratégies prédéfinies pour les types de données sensibles courants (par exemple, numéro de carte de crédit, numéro de sécurité sociale et numéro de compte bancaire). Cette fonctionnalité activera également la synchronisation des stratégies DLP à partir d’Office 365 dans Excel, Word et PowerPoint et fournira aux organisations des stratégies unifiées pour le contenu stocké dans Exchange, SharePoint et OneDrive Entreprise.

Prise en charge CSV (UTF-8):

Vous pouvez désormais ouvrir et enregistrer des fichiers CSV qui utilisent le codage de caractères UTF-8. Accédez à Fichier > Enregistrer sous > Parcourir. Cliquez ensuite sur le menu Type de nom pour trouver la nouvelle option CSV UTF-8 (délimitéepar des virgules). La nouvelle option CSV UTF-8 (délimité par des virgules) apparaît. CSV UTF-8 est un format de fichier couramment utilisé qui prend en charge plus de caractères que l’option CSV existante (ANSI) d’Excel. Vous bénéficiez ainsi d’une meilleure prise en charge en termes d’utilisation des données dans des langues autres que l’anglais, et pouvez déplacer des données plus facilement vers d’autres applications.

Accès rapide à la mise en exposant et indice

Conservez les commandes d’exposant et d’indice à portée de main en les ajoutant au ruban ou à la barre d’outils Accès rapide.

Franchir la barrière de la langue

Traduisez des mots, des expressions ou des phrases dans une autre langue à l’aide de Microsoft Translator. Pour ce faire, utilisez l’onglet Révision du ruban.

Image d'une barrière de la langue
Image d’une barrière de la langue

Amélioration sur les tableaux croisés dynamiques 

Excel est connu et réputé pour ses expériences d’analyse souples et puissantes, par le biais de l’environnement de auteur de tableaux croisés dynamiques familier. Avec Excel 2010 et 2013, cette expérience a été considérablement améliorée par l’introduction de Power Pivot et du modèle de données, ce qui offre la possibilité de créer facilement des modèles sophistiqués sur vos données, de les augmenter avec des mesures et des KPIs, puis de calculer sur des millions de lignes à grande vitesse. Voici quelques-unes des améliorations que nous avons apportées, afin de vous concentrer moins sur la gestion de vos données et davantage sur la non-découverte des perspectives importantes.

Détection automatique de relations

Qui découvre et crée pour vous les relations entre les tables utilisées dans le modèle de données de votre classeur. Excel sait lorsque votre analyse nécessite de lier plusieurs tables et vous en informe. D’un simple clic, il génère les relations pour vous permettre d’en tirer immédiatement parti.

Regroupement d’heures automatique

Qui permet d’utiliser plus efficacement vos champs d’heure (année, trimestre, mois) dans votre tableau croisé dynamique, via leur détection et regroupement automatiques. Une fois celles-ci regroupées, faites simplement glisser le groupe vers votre tableau croisé dynamique en une seule action et commencez immédiatement votre analyse au sein des différents niveaux d’heures grâce aux fonctionnalités d’exploration vers le bas.

Personnaliser la disposition par défaut des tableaux croisés dynamiques

Configurez un tableau croisé dynamique tel que vous le souhaitez. Choisissez comment vous voulez afficher les sous-totaux, les totaux et la disposition du rapport, puis enregistrez-la comme disposition par défaut. La prochaine fois que vous créerez un tableau croisé dynamique, vous commencerez avec cette disposition.

Création, modification et suppression des mesures personnalisées

Configurez un tableau croisé dynamique tel que vous le souhaitez. Choisissez comment vous voulez afficher les sous-totaux, les totaux et la disposition du rapport, puis enregistrez-la comme disposition par défaut. La prochaine fois que vous créerez un tableau croisé dynamique, vous commencerez avec cette disposition.

Attribution intelligente d’un nouveau nom 

Vous permet de renommer des tableaux et colonnes dans le modèle de données de votre classeur. À chaque modification, Excel met automatiquement à jour les tables et calculs associés au sein de votre classeur, y compris les feuilles de calcul et formules DAX.

Boutons d’exploration descendante des graphiques croisés dynamiques

Vous permettent de zoomer au sein des regroupements d’heures et autres structures hiérarchiques dans vos données.

Nouvelles fonctionnalités apportées à l’utilisation

Des améliorations ont été apportées à l’utilisation. Par exemple, l’application différée des mises à jour vous permet d’effectuer plusieurs modifications dans Power Pivot sans attendre leur propagation individuelle dans le classeur. Les modifications sont toutes distribuées en une fois, à la fermeture de la fenêtre Power Pivot.Qui découvre et crée pour vous les relations entre les tables utilisées dans le modèle de données de votre classeur. Excel sait lorsque votre analyse nécessite de lier plusieurs tables et vous en informe. D’un simple clic, il génère les relations pour vous permettre d’en tirer immédiatement parti.

Image des améliorations au niveau des utilisateurs
Image des améliorations au niveau des utilisateurs

Segment à sélection multiple

Vous pouvez sélectionner plusieurs éléments d’un segment Excel sur un appareil tactile. Ce changement intervient par rapport aux versions antérieures d’Excel dans lesquelles vous ne pouviez sélectionner qu’un seul élément de segment à la fois en utilisant l’interaction tactile. Vous pouvez également accéder au mode de sélection de plusieurs segments via le nouveau bouton situé dans l’étiquette du segment.

Nouvelles fonctionnalités des tableaux croisés dynamiques OLAP plus rapides

Activation des sous-totaux

Si vous travaillez avec des connexions à des serveurs OLAP, vos tableaux croisés dynamiques sont désormais plus rapides. La mise à jour de juin 2016 contient des améliorations des requêtes et des caches qui rendent cette fonctionnalité puissante encore plus performante. Celle-ci vous sera utile, que vous utilisiez des tableaux croisés dynamiques pour répondre à des questions ponctuelles ou que vous créiez des classeurs complexes avec des dizaines de tableaux croisés dynamiques. Peu importe si vos tableaux croisés dynamiques sont connectés à un modèle tabulaire ou multidimensionnel, à n’importe quel tableau croisé dynamique connecté à Microsoft SQL Server Analysis Services, à des fournisseurs OLAP tiers ou à l’analyse et la modélisation de données puissantes de Power Pivot dans Excel vous donneront probablement des données récentes, plus rapidement.

Désactivation des sous-totaux

Par ailleurs, si vous désactivez les sous-totaux et les totaux généraux, les tableaux croisés dynamiques peuvent être beaucoup plus rapides lors de l’actualisation, du développement, de la réduction et de l’exploration des données. Plus le tableau croisé dynamique est volumineux, plus l’amélioration est potentiellement importante. Plus spécifiquement, nous avons apporté des améliorations à trois aspects majeurs de l’interrogation des serveurs OLAP : Efficacité accrue des requêtes (Excel envoie désormais des requêtes pour les sous-totaux et les totaux généraux uniquement s’ils sont nécessaires pour afficher les résultats des tableaux croisés dynamiques.

Traitement des requêtes et transfert des résultats

Le traitement des requêtes par le serveur OLAP et le transfert des résultats via votre connexion réseau sont ainsi plus rapides. Vous désactivez simplement les sous-totaux et les totaux généraux dans l’onglet Création du tableau croisé dynamique comme vous le faites normalement. Voir Afficher ou masquer les sous-totaux et les totaux dans un tableau croisé dynamique); Réduire le nombre de requêtes (: Excel est plus efficace lors de l’actualisation de vos données. Désormais, les requêtes ne sont actualisées que lorsqu’elles ont réellement changé et doivent être actualisées); Caches plus efficaces (lorsque le schéma de tableau croisé dynamique est récupéré, il est désormais partagé au sein des tableaux croisés dynamiques sur cette connexion, ce qui permet de réduire davantage le nombre de requêtes.).

Nouvelle fonctionnalité du Power Pivot 

Enregistrer l’affichage des dépendances en tant qu’image   

Enregistrez l’affichage des dépendances du modèle de données sous la forme d’un fichier image de haute résolution qui peut être utilisé pour le partage, l’impression ou l’analyse du modèle de données. Pour créer le fichier image, dans le volet PowerPivot, cliquez sur Fichier > Enregistrer la vue en tant qu’image.

Sélection de tableau à l’aide de la navigation au clavier   

Dans la boîte de dialogue Modifier la relation, entrez la première lettre du nom d’un tableau pour accéder au nom de la première colonne commençant par la lettre sélectionnée.

Sélection de colonne à l’aide de la navigation au clavier   

Dans la boîte de dialogue Modifier la relation, entrez la première lettre du nom d’une colonne pour accéder à la première colonne commençant par la lettre sélectionnée. Entrez de nouveau la même lettre pour accéder à la colonne suivante commençant par la lettre sélectionnée.

Suggestion de colonne automatique pour le même nom de colonne dans les deux tableaux   

Après avoir sélectionné les premiers tableaux et colonne, lors de la sélection du deuxième tableau, si une colonne avec le même nom existe, elle est sélectionnée automatiquement (fonctionne dans les deux sens).

Correctifs qui améliorent l’expérience utilisateur de modélisation globale  

  • Le modèle de données Power Pivot n’est plus perdu lorsque des classeurs masqués sont utilisés, 
  • Vous pouvez désormais mettre à niveau un classeur avec un modèle de données vers Excel 2016 et versions ultérieures, 
  • Vous pouvez ajouter une colonne calculée dans Power Pivot, sauf si celle-ci contient une formule.

La boîte de dialogue: Modifier la relation, améliorée, crée des relations de données de façon plus rapide et plus précise   

Les utilisateurs de Power Pivot peuvent ajouter ou modifier manuellement une relation de table lors de l’exploration d’un échantillon des données (maximum de cinq lignes de données dans un tableau sélectionné). Cela vous permet de créer des relations plus rapides et plus précises sans avoir à basculer entre la vue des données chaque fois que vous voulez créer ou modifier une relation de table.

Image de Modification de la relation
Image de Modification de la relation

Publication sur Power BI 

Si vous avez un abonnement Power BI, vous pouvez désormais publier les fichiers stockés localement sur Power BI. Pour commencer, vous devez enregistrer votre fichier sur votre ordinateur. Cliquez ensuite sur Fichier > Publier > Publier sur Power BI. Une fois le chargement effectué, vous pouvez cliquer sur le bouton Accéder à Power BI pour afficher le fichier dans votre navigateur web. 

Nous vous remercions d’avoir parcouru le contenu de notre article en espérant qu’il vous aura été d’une utilité. Envoyez-nous vos suggestions dans les commenatires.

HISTORIQUE SUR MICROSOFT EXCEL

HISTORIQUE SUR MICROSOFT EXCEL

Dans cet article nous allons parler des différentes versions de Microsoft Excel depuis sa création ainsi que leurs spécificités. Nous nous attarderons sur les points suivants :

  • C’est est quoi Microsoft Excel ?
  • Le succès de Microsoft Excel 
  • Les particularités des différentes versions de Microsoft Excel 

Qu’est-ce que Microsoft Excel ?

Microsoft Excel est un logiciel tableur des composantes du pack Microsoft Office, développée et distribuée par l’éditeur Microsoft. Depuis sa création en 1981, elle a connu des modifications dont la version la plus récente est Excel 2019.

La qualité de tableur du logiciel Microsoft Excel lui octroie de servir aux analyses financières et graphiques d’où son nom de tableur-grapheur. Ce logiciel permet l’élaboration des documents tel que : les factures, les bons (de commande, de livraison…), les bulletins. Excel permet également la représentation des données sous forme graphique.

Précisons qu’un tableur est un logiciel qui permet d’entrer les données sous forme de texte, de nombre et de formule.

La cellule est l’unité de base d’une feuille de calcul.

Il est voué à fonctionner sur les plateformes Microsoft Windows ou Mac OS X.

Le logiciel Excel intègre des fonctionnalités suivantes :

  • Calcul numérique (à l’aide de formules de calcul);
  • Représentation graphique (utilisant des graphes);
  • Analyse de données (notamment de tableau croisé dynamique);
  • Programmation, laquelle utilise les macros écrites dans un langage  (Visual Basic).

Le succès de Microsoft Excel 

Bien assez tôt, Excel a été la cible d’une attaque judiciaire sur le copyright par une société qui commercialisait une suite de logiciels portant le nom d’Excel, dans le domaine de la finance. Microsoft fut d’autant plus ravie de se référer à son programme sous le nom Microsoft Excel qu’elle venait justement de déterminer en interne de remplacer toute mention de Word par Microsoft Word pour un meilleur positionnement de sa marque. Par ailleurs, cette pratique a été peu à peu oubliée pour devenir finalement permanente dès le rachat de la marque déposée de l’autre programme par Microsoft. Entre autre, Microsoft a apprivoisé l’usage des deux lettres XL pour désigner ce programme et dessiner son icône dans l’environnement Windows et Mac. En complément, l’extension des fichiers que le programme génère est XLS.

Bien après celui de RagTime[réf. nécessaire], il était le second tableur à offrir aux utilisateurs la possibilité de définir l’apparence des tableaux en ayant un panel d’outils pour agir sur la mise en forme ainsi que les attributs des polices de caractère et la mise en forme des cellules elles-mêmes. Il intégra des fonctionnalités graphiques étendues comme la possibilité d’effectuer du publipostage à partir des données issues de tableaux sous forme de base de données vers MICROSOFT WORD .

Sa fonctionnalité essentielle est la consolidation de tableaux (cross reference), qui resta en 2004, plus puissante que celle par exemple, du tableur gratuit OpenOffice.org.

En 1994, est née  la quatrième version de Microsoft Office, rassemblant la version 5.0 de Microsoft Excel et les applications Word et PowerPoint. Ces derniers virent leur interface graphique redessinée afin d’offrir une homogénéité graphique pour l’ensemble des trois applications.

À partir de cette période, ce package se vit attribuer le sobriquet de “Killer App” qui, dans le jargon des programmeurs informatiques signifie qu’un logiciel est si attrayant ou populaire qu’il amène à lui seul l’achat ou à l’adoption d’un type particulier de système.

Les particularités des différentes versions de Microsoft Excel

MULTIPLAN (1982) & Excel 4.0 (1992)

Logo d'Excel dans les années 1990
Logo d’Excel dans les années 1990

Les multiplans sont les tout premiers tableurs. En 1987, c’est la première version adaptée pour Windows. Elle est aussi assimilée à la version Mac de 1985. Dans les débuts des années 1990, on assiste respectivement à la naissance de a version d’Excel avec Windows 3.0. Barre d’outil incluse, capacité de dessin traçant les grandes lignes, diagrammes 3D pour la première version de 1990, et Windows 3.1 pour ce qui est de la seconde deux ans seulement après. En 1997, on passe du Classeur multi-feuilles – Support VBA en français. C’est encore la version 8.0.

Excel (2000)

On parle de l’utilisation d’HTML comme format de fichier. Puis, les statistiques améliorées, le partage de la feuille (améliorations du travail collaboratif) – Importation et exportation de fichiers XML, ont conduit dans les années 2003 à un tourbillon en 2007 dans lequel on aperçoit les feuilles passé de 65 536 lignes à 1 048 576 lignes et de 256 colonnes à 16 384 colonnes – Simplification des tableaux croisés dynamiques – Extension en XLSX (language XML proche du HTML) – Apparition des rubans en remplacement du système de menus et de barre d’outils – Extension des fichiers : *.XLSX.

Excel 2010 – (Office 14)

On relève:

  • Les gains en rapidité,
  • La lecture des données et chargement en mémoire en parallèle,
  • L’amélioration de l’ergonomie et de l’ordonnancement,
  • Les rubans personnalisables,
  • Le choix d’icônes pour les formats conditionnels,
  • L’amélioration des outils pour les graphiques et les tableaux croisés dynamiques,
  • La gestion des autorisations pour chaque usager.

Excel 2013

Logo de Microsoft Excel 2013
Logo de Microsoft Excel 2013

La nouvelle version à cette période d’ « Excel 2016 » sort le 22 septembre 2015, en même temps qu’Office 2016 pour le grand public. L’interface reprend le ruban et ses onglets en apportant les fonctionnalités suivantes :

  • Six nouveaux types de graphiques : Compartimentage, Rayons de soleil, Cascade, Histogramme, Pareto, Zone et valeur;
  • Nouveaux modèles financiers;
  • Tableaux croisés dynamiques améliorés;
  • Établissement de prévisions en un clic;
  • Protection contre la perte de données dans Excel;
  • Améliore l’historique des versions du fichier et simplifie la mise en forme des formes;
  • Publier et partager votre analyse avec Power BI = Partage des analyses avec Power BI;
  • Équations manuscrites (insertion d’équations mathématiques converties en texte);
  • Effectuer des actions rapidement à l’aide de la fonctionnalité Rechercher
  • Cartes 3D (outil de visualisation géospatiale en 3D);
  • Nouveaux thèmes;
  • Partage simplifié sur OneDrive, OneDrive Entreprise et SharePoint;
  • Obtention et transformation d’une requête provenant d’une base de données = Obtention de requêtes provenant de bases de données.

Excel 2019

Logo de Microsoft Excel, version 2019
Logo de Microsoft Excel, version 2019

Excel 2019 est la dernière version d’Excel, sortie le 29 septembre 2018, en même temps qu’Office 2019 pour le grand public.

Retrouvez-nous dans le prochain article dans lequel nous allons vous présenter les nouvelles fonctionnalités effectives, mises en place dans cette récente version.

EnglishFrenchGermanRussianSpanish